Traversée de Cours d'eau

 

Témoignage de Marta Lodoli, formatrice de funambulisme

« Je grimpe sur la plate-forme perchée sur la rive gauche. Neuf mètres plus bas, les bâtiments industriels  se reflètent dans l’eau d’un vert intense. J’ai rêvé de danser sur un fil dans tellement d’endroits, que la traversée du canal s’offre à moi sans angoisse. Je vis dans un décor funambulesque où des fils relient la cuisine de mon enfance au dôme de la Basilique Saint-Pierre, la terrasse de ma maison au Parvis de Saint-Gilles. Un décor où les fils usurpent la place des ponts qui enjambent la Vltava à Prague et la Neretva à Mostar et les funambules celle des oiseaux sur les caténaires.

Je quitte la plate-forme pour parcourir mon rêve et je goûte à la légèreté d’être suspendue en équilibre. J’anime le fil qui à son tour me rend vivante : il descend sous mon poids et me relance ensuite pour me faire rebondir. Nos pulsations s’accordent et mes pieds glissent sur sa ligne fluctuante dans un mouvement perpétuel. Depuis les quais, l’image du fragile équilibre se mélange à la force de mon sourire. Impossible de tomber des rêves.

Descendue de la plate-forme sur la rive droite, je m’allonge sur mon lit et l’adrénaline court dans mon corps pendant que je rêve. Parmi les passants qui s’étaient arrêtés le temps d’un instant partagé, quelqu’un marche dans son sommeil sur un fil tendu à côté de la lune. Nous sommes dans le pays des funambules où les habitants se déplacent sur des fils en dansant sur la symphonie des oscillations, partageant leurs vers dans les hauteurs avec ceux qui, ayant décroché leur esprit du sol, participent à la magie.

Au coeur de la ville, dans un coin de campagne, lors d'un festival ou simplement pour le plaisir,
les passionnés funambules s'élancent dans les airs. Soigneusement préparés, ils marchent en toute sécurité, sur un fil tendu entre deux berges.
Les spectateurs se délectent alors des prouesses artistiques aux sensations fortes et vertigineuses.

Pour le candidat funambule, cet événement est l'aboutissement de l'aventure entreprise quelques semaines, quelques mois auparavant. L'occasion de tester son équilibre et sa concentration, non sans un brin de folie...